10 conseils quand vous faites vos courses

diététicienne bordeaux manger sainNotre manière de faire les courses alimentaires a un impact direct sur notre mode d'alimentation. Voici mes dix conseils pour privilégier la qualité à la quantité. Mes conseils sont guidés par mon approche personnelle de la nutrition et de la diététique. Manger moins mais mieux. Savoir repérer les points clés d'une alimentation saine, variée et respectueuse de votre corps.

Tout d'abord, vous l'avez déjà certainement entendu mais c'est un fait important à prendre en compte, faire ses courses quand on a faim n'est pas le moment le plus judicieux. Quand on a faim, tout fait envie et vous pouvez en arriver à acheter des produits auxquels vous n'auriez même pas pensés sans ce creux dans le ventre.

  • Faire les courses plus souvent est la clé d'une alimentation à base de produit frais. Étant donné que ces derniers ne se conservent pas longtemps... Il est difficile d'avoir une alimentation saine si vous faites vos courses tous les quinze jours. Renouvelez donc vos produits frais (viande, poisson, légumes, fruits...) deux fois par semaine. Acheter des produits frais et bruts incite à cuisiner maison. Votre corps et vos papilles vous en remercieront.

 

  • Faire les courses dans les commerces de proximité selon les produits. Gardez la grande surface pour l'épicerie et autres denrées de longues conservation et rendez vous régulièrement chez le primeur ou dans un magasin bio pour les céréales, les légumes, les fruits. Faites vivre votre quartier en allant chez le boucher et le poissonnier près de chez vous. Allez au marché quand vous avez le temps. Cela permet d'avoir des produits plus frais et de meilleure qualité.

 

  • Acheter moins en quantité et éviter de faire des stocks en achetant plusieurs variétés d'un même type d'aliment (typiquement le fromage...). Comme vous ne voudrez pas les laisser perdre, vous allez finir par en consommer plus en quantité sur la même durée. Or consommer plus de quantité équivaut à des calories supplémentaires et  inutiles. Faites donc un choix quand vous êtes dans les rayons et vous changerez d'option lors des prochaines courses.

 

  • Préférer le bio... au moins pour les produits bruts tels que les légumes, les fruits, le lait ou encore les oeufs ! Même si les plus dubitatifs vous diront que le bio ce n'est pas vraiment bio, que ce ne sera jamais parfaitement bio etc..., pour ma part je considère que c'est déjà un pas en avant et que cela reste toujours mieux que le pas bio du tout. Contrairement aux idées reçues, les fruits et légumes bio ne sont pas nécessairement plus chers que les non bio car étant moins traités, ils se perdent plus vite...

 

  • Attention aux formats économiques. A moins que vous ne viviez dans une famille nombreuse, les formats économiques poussent plutôt à la consommation. En ayant du stock à la maison, vous serez vite tenté de manger plus de quantités.

 

  • Se tourner vers des produits le moins transformés possible (sucre raffiné, sauces industrielles, plats préparés... sont des exemples de produits transformés). Il vaut mieux essayer de tout faire maison la plupart du temps afin de mieux contrôler la composition de ce que vous mangez.

 

  • Se méfier des allégations de santé présentes en gros sur les packaging des aliments. N'oubliez pas qu'il s'agit avant tout de marketing ; Il vaut donc mieux apprendre à lire la composition nutritionnelle sur l'emballage (votre diététicienne peut vous expliquer tout ça). En effet, un produit "sans sucre ajouté" peut en réalité contenir plus de sucre que son voisin pour lequel ce n'est pas mentionné.

 

  • Fuir les produits 0% ou allégés. C'est comme si le mot "CHIMIQUE" clignotait en rouge sur le produit ! Apprenez la demi-mesure, prenez le produit normal mais prenez en juste moins. C'est un état d'esprit à adopter.

 

  • Faire une liste de courses en ayant déjà en tête quelques idées de menus pour la semaine. Cela vous permettra de ne pas vous éparpiller et de vous laisser happer et tenter par les stratégies marketing d'aménagement des rayons.

 

  • Varier les produits achetés d'une semaine à l'autre afin de veiller à avoir une alimentation variée, tenter de découvrir et de cuisiner de nouveaux produits.

Certains diront que ces conseils nécessitent un certain budget, moi je répondrais qu'il vaut mieux acheter moins en quantité et moins souvent mais acheter de meilleure qualité. L'un dans l'autre la balance s'équilibre. A même budget, vous mangez moins (ce qui n'est pas un mal) mais mieux !