10 conseils pour une alimentation plus saine

Dans l'article d'aujourd'hui, je vous partage dix conseils pour adopter une alimentation plus saine au quotidien. L'idée étant de vous donner quelques pistes si vous souhaitez avoir une alimentation plus équilibrée sur le long terme.

Qu'est-ce qu'une alimentation équilibrée ?

Avant tout, il faut savoir qu'une alimentation est saine et équilibrée, seulement si elle n'affecte pas votre santé mentale. En effet, un trouble du comportement alimentaire moins connu se fait de plus en plus fréquent depuis ces dernières années et certaines modes : il s'agit de l'orthorexie. L'orthorexie consiste à vouloir manger parfaitement sainement... mais au cours de ce trouble, le mot "sainement" perd petit à petit tout son sens. Avoir l'esprit sain et penser constamment à ce qu'il faut manger et ce qu'il ne faut pas manger ne vont vraiment pas ensemble.

SOYEZ PARFAITEMENT IMPARFAITS

Manger sain est d'après moi plus simple que cela... dès que votre alimentation devient compliquée et s'avère à l'origine d'émotions diverses (culpabilité, regret, questionnements incessants...), c'est que quelque chose ne va pas. (Je ne parle pas ici des personne souffrant de pathologie digestive chronique bien-sûr.)

Alors on arrête les sentiments de culpabilité à l'égard de certains aliments, on ne se met pas en restriction alimentaire et on ne fait plus de fixette sur son alimentation. Si vous vous reconnaissez dans ces propos et pensez que votre alimentation vous fait souffrir au quotidien, je vous encourage à vous faire aider par un(e) diététicien(ne)-nutritionniste diplômé.

Et pour vous aider à repartir sur de bonnes bases, voici mes conseils les plus importants pour améliorer votre alimentation :

  • Etre à l'écoute de son appétit : C'est de loin mon conseil n°1 ! La plupart des adultes ignorent même à quoi ressemble cette sensation étant donné qu'ils n'y font plus attention depuis des années. En effet, à force de ne plus respecter le signal de satiété, on finit par tout simplement ne plus le sentir. Finir le repas le ventre lourd ne signifie pas avoir bien mangé mais signifie plutôt avoir trop mangé... C'est pourquoi dans le cadre des suivis diététiques, je mets en place des petits exercices pour réapprendre à écouter ses sensations alimentaires.
  • Avoir une alimentation variée : J'insiste toujours sur ce point, mais c'est parce que c'est bien la façon la plus simple et la moins prise de tête de couvrir tous ses besoins nutritionnels de manière optimale... Cela permet d'éviter les excès comme les déficits.
  • Ne pas sauter de repas : Sautez des repas n'a jamais aidé personne à perdre du poids, c'est même plutôt le contraire !
  • Ne pas grignoter entre les repas : ça on l'a tous entendu mais comment faire en pratique ?! D'abord posez-vous les bonnes questions. Si vous avez réellement faim à tel moment de la journée, c'est peut-être qu'il faudrait instaurer une petite collation au lieu de s'adonner à des grignotages anarchiques. En revanche, si vous grignotez lorsque vous êtes désoeuvré, c'est peut-être le moment de vous mettre à une activité sportive ou ludique afin de vous occuper l'esprit.
  • Boire suffisemment d'eau : Et ne pas attendre d'avoir soif pour boire, sinon c'est que vous êtes déjà déshydraté.
  • Privilégier une cuisine à base d'huile végétale plutôt qu'au beurre : Les graisses du beurre supportent très mal la cuisson...
  • Consommer du poisson deux fois par semaine (dont un poisson gras) : Ils sont riches en acides gras essentiels qui permettent de protéger notamment votre système cardio-vasculaire.
  • Limiter la consommation de viande rouge à deux fois par semaine : En excès il semblerait qu'elle affecte les systèmes cardio-vasculaire et digestif. Mais elle reste une très bonne source de fer de bonne qualité !
  • Cuisiner maison à partir de produits frais autant que faire se peut : Garant d'une alimentation saine (j'aurais dû mettre ce conseil plus haut dans la liste si j'avais fait un classement par degré d'importance !).
  • Veiller à avoir un bon sommeil : Pour finir il faut savoir que le manque de sommeil est corrélé à une augmentation du nombre de prises alimentaires pendant la journée et donc à une prise de poids. Si vous souffrez de troubles du sommeil, ne négligez pas de vous faire aider pour y remédier.

Il s'agit bien-sûr de conseils généraux qui ne prennent pas en compte le cas par cas et la liste pourrait être encore plus longue... Mais si vous adoptez ces dix premiers reflexes, sachez que c'est déjà beaucoup !