Décryptage diététique du Bo Bun

bordeaux diététicienneLe Bo Bun, aujourd’hui très à la mode, s’est fait la part belle sur la carte de nombreux restaurants branchés. Et les adeptes de la worldfood tendent de plus en plus à troquer le célèbre Burger contre un bon Bo Bun. Ce plat savoureux et relativement bon marché semble être une bonne option pour déjeuner sur le pouce. Alors à tort ou à raison ?

Qu’est-ce que c’est ?

D’origine vietnamienne - Bun signifie vermicelles de riz, et Bo, bœuf - le Bo Bun se présente dans un grand bol composé d’un mélange de crudités (laitue, pousses de soja, carottes, concombres, oignons), d’herbes fraîches (coriandre et menthe), de vermicelles de riz, et de bœuf émincé et mariné. Le tout assaisonné de sauce nuoc-mâm et parsemé de cacahuètes concassées. Le Bo Bun est souvent agrémenté de nems en morceaux.

Analyse nutritionnelle

D’un point de vue énergétique, la valeur nutritionnelle du Bo Bun sans nems s’élève environ à 500 kcal et 650 kcal pour la version avec nems. Cela représente à peu près un quart des besoins énergétiques journaliers pour une femme active. Ce qui reste raisonnable pour un repas de midi.

D’un point de vue santé, le Bo Bun présente plusieurs intérêts nutritionnels :

Tout d’abord, sa teneur en fibres (pousses de soja, crudités et vermicelles) va permettre de réguler l’appétit en maintenant une glycémie convenable et constante durant plusieurs heures après le repas. Cela permettra d’éviter l’envie soudaine de sucreries au milieu de l’après-midi. De plus les fibres permettent de limiter l’absorption du cholestérol (par exemple présent ici dans le bœuf, et la friture des nems).

Le Bo Bun va également apporter son lot de vitamines et de minéraux naturellement présents dans les crudités et les herbes fraîches !

Enfin, d’un point de vue plus mécanique, la présence de différentes textures associée aux fibres végétales, va amener naturellement à une mastication accentuée, et le repas sera donc pris plus lentement. Au signal de satiété, il faut s’arrêter même s’il en reste dans le fond du bol. N’oubliez pas que le « Doggybag » reste une option, et le gaspillage n’est donc pas une excuse !

Au bout du compte, ce plat rassasiant présente un très bon équilibre entre les différents nutriments. Source de protéines et de glucides complexes, peu gras et riche en vitamines et minéraux, le Bo Bun peut officiellement faire office de déjeuner sur le pouce alliant équilibre et plaisir.

Version plus light

Si vous souhaitez reproduire cette recette à la maison mais en plus légère comme par exemple pour le dîner, voici quelques alternatives : remplacer le bœuf par du blanc de poulet, les vermicelles de riz par des vermicelles de soja et préférer la version sans nems !

bordeaux perte de poids