Quid de la noix de coco

noix de coco diététiqueQuand la noix de coco se fait la part belle dans nos habitudes alimentaires...

La noix de coco issue du cocotier, arbre de la famille des palmiers, nous séduit grâce à son exotisme et ses multiples propriétés. L'Asie du Sud-Est reste actuellement à l'origine de 70% de la production de noix de coco dans le monde.

Ses nombreuses vertus font de ce fruit un véritable phénomène de mode, la noix de coco est aujourd'hui commercialisée sous toutes les formes possibles et imaginables, de l'aliment à la boisson rafraîchissant, en passant par la cosmétique.

Un fruit pas comme les autres

En alimentation, la noix de coco fait partie de la catégorie des fruits oléagineux. Cet adjectif leur vient de leur haute teneur en acide gras - environ 66% de lipides pour la noix de coco. Pauvre en sucre et en protéine, ce sont surtout ses oligo-éléments et sa richesse en eau et en fibres qui rendent la noix de coco intéressante d'un point de vue nutritionnel (analyse nutritionnelle plus complète en fin d'article).

La noix de coco sous toutes ses formes

Noix de coco fraîche

Bien que moins riche en sucre, la haute teneur en matière grasse de la noix de coco fraîche la rend relativement calorique par rapport à un fruit frais standard (pomme, orange...), il faudra donc faire attention à la quantité consommée si vous surveillez votre ligne. Une portion individuelle représente environ 30 à 40g de noix de coco fraîche si on veut faire l'équivalence avec une portion de fruit.

Noix de coco séchée

Comme tout fruit séché, le processus de déshydratation entraine une concentration des nutriments et donc de la teneur énergétique totale. Une portion de noix de coco séchée correspondra donc à 15-20g.

Huile de coco

Sa chair riche en acides gras saturés permet d'obtenir l'huile de coco. Cette huile se présente sous forme solide et devient liquide lorsque la température environnante dépasse 25 degrés. Ainsi l'huile de coco qui reste stable à haute température peut être utilisée pour les cuissons à la poêle, au wok ou en pâtisserie comme alternative végétale du beurre.

Il faut l'acheter de préférence certifiée Bio mais surtout extraite de première pression à froid.

Ses vertus sont au départ très utilisées en cosmétique ; l'huile de coco est nourrissante et hydratante pour les cheveux et la peau.

Attention, il est important de rappeler que toutes les huiles se valent d'un point de vue calorique et l'huile de coco ne fait pas exception à la règle.

Eau de coco fraîche

L'eau de coco est extraite à partir du fruit encore vert. Riche en électrolytes, l'eau de coco est une boisson rafraîchissante et réhydratante qui trouvera tout son intérêt en cas de forte chaleur ou d'entrainement sportif intense. Elle pourra aussi servir de base peu calorique dans la confection de smoothies. En effet, cette boisson dépourvue de matières grasses mais contenant 4% de sucre, représente 17kcal pour 100ml (à savoir 42kcal pour un grand verre).

De même, il est important de choisir une eau de coco fraîche certifiée bio et issue directement de la coco verte fraîche, sans additifs et non à base de concentré.

Lait de coco

Contrairement à l'eau de coco, le lait est ici extrait à partir de la pulpe de la coco sèche. Elle est légèrement plus calorique que l'eau de coco avec un peu moins de sucre mais 1% de matières grasses. Je parle bien ici de la boisson végétale et non pas du lait "crème" de coco qui s'utilise en cuisine.

Crème de coco

Plus riche en matières grasses avec 20% de lipides, la crème de coco sera une bonne alternative végétale à la crème fraîche pour servir de liant et épaississant en cuisine tout en ajoutant une saveur exotique à vos plats.

Se méfier ou foncer ?

Esthétique, photogénique, d'origine végétale, les It-Girls n'ont de cesse de mettre en avant ce fruit et ses dérivés sur les réseaux alors que faut-il en penser ?

La noix de coco, oui, mais pas à gogo !

Comme vous l'aurez compris la noix de coco et les produits qui en dérivent, sont pour la plupart à haute teneur calorique. Malgré le phénomène de mode autour, il ne sera pas conseillé d'en consommer trop fréquemment ni au-delà d'une portion. De plus, comme l'huile de palme, l'huile de coco est une huile végétale constituée d'acides gras saturés ; la consommer de façon exclusive en cuisine vous priverez donc des bons acides gras insaturés naturellement présents dans les autres huiles végétales (olive, colza, tournesol...). En revanche, elle reste une bonne alternative végétale au beurre pour la cuisine.

Malgré tout, la noix de coco riche en eau, en fibres, en oligo-éléments (magnésium, cuivre, zinc, manganèse...) présente également de fortes propriétés anti-oxydantes. Autant d'atouts qui font de ce fruit un bon allié santé sous condition d'être consommé en quantité raisonnable dans le cadre d'une alimentation variée.